Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Mallarmé et le procès d'impersonnification : Narcisse se dévisage

Résumé : Le procès d'impersonnification dont les Divagations font la théorie s'illustre dans la poésie de Mallarmé par la disparition du visage concret comme emblème de l'individualité. Le poème est à la fois un miroir de l'auteur et du lecteur et un instrument de leur passage vers un statut d'impersonnalité. Narcisse se dévisage dans le texte pour se donner un autre visage, fictif, en voie de dépassement vers l'universalité vide d'une intériorité divinisée. Qu'il présente un visage angélique, stellaire ou esquissé par quelques traits schématiques qui ponctuent sa pâleur, le miroir de l'œuvre substitue ainsi au visage extérieur un visage impersonnel, typique, abstrait, apte à rassembler en sa forme vacante, vibrante, multiple, la totalité des individus concrets.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00881765
Contributeur : Laurent Mattiussi <>
Soumis le : mercredi 13 novembre 2013 - 10:41:23
Dernière modification le : lundi 20 juillet 2020 - 18:22:05
Archivage à long terme le : : vendredi 14 février 2014 - 05:50:18

Fichiers

LM_Mallarme_impersonnification...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00881765, version 2

Collections

Citation

Laurent Mattiussi. Mallarmé et le procès d'impersonnification : Narcisse se dévisage. Romantisme : la revue du dix-neuvième siècle, Armand Colin, 1998, 99, pp.105-116. ⟨hal-00881765v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

425

Téléchargements de fichiers

591