Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Chapitre d'ouvrage

Le sous-sol et l’épreuve du nihilisme : des Carnets du sous-sol de Dostoïevski à L’Obscurité de Philippe Jaccottet

Madeleine Brossier 1 
Résumé : La lecture des Carnets du sous-sol a beaucoup marqué le jeune Philippe Jaccottet, comme il le rapporte, plus tard, dans À partir du mot Russie. De fait, le seul roman de Jaccottet, L’Obscurité, publié en 1961, peut se lire comme une réécriture personnelle de cette œuvre majeure. Les deux récits apparaissent comme des tentatives pour résoudre une crise intérieure : celle du nihilisme, qui peut se définir comme le constat métaphysique de l’impossibilité de fonder son existence sur quoi que ce soit. Comme le narrateur dostoïevskien, le personnage du maître chez Jaccottet est un homme du sous-sol, dont la voix s’élève, négative et amère, pour mieux maudire le monde. Cette étude se propose d’accompagner ces personnages pour mieux comprendre le vertige du nihilisme, la portée métaphorique de l’expérience du souterrain, et la dislocation du moi opérée par cette dernière. Ils posent tous deux la question de savoir s’il est fatal que l’homme lucide s’effondre, tout en préparant, peut-être, les sorties de la caverne.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-03845406
Contributeur : Madeleine Brossier Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 9 novembre 2022 - 14:48:38
Dernière modification le : jeudi 10 novembre 2022 - 04:29:35

Identifiants

  • HAL Id : hal-03845406, version 1

Collections

Citation

Madeleine Brossier. The underground man and nihilism’s ordeal: from Dostoevsky’s Notes from underground to Philippe Jaccottet’s Obscurity. A.M. Gorky Institute of World Literature of the Russian Academy of Sciences. “Notes from Underground” by F.M. Dostoevsky in the Culture of Europe and America, 2021, 978-5-9208-0668-0. ⟨hal-03845406⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0