Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Du secret à sa libéralisation : le rôle des acteurs publics de la défense et du renseignement dans l’ouverture à la commercialisation de l’imagerie satellitaire aux États-Unis

Résumé : Développées à des fins d’observation stratégique, les capa­cités d’observation terrestre ont suivi les évolutions diplomatiques et écono­miques des nations spatiales, et notamment celles rencontrées par les États-Unis. La guerre du Golfe, ainsi que la fin de la Guerre froide ont posé la question de la relocalisation des efforts technologiques consentis au cours de la période de bipolarisation des activités spatiales, dans le but de conserver l’avantage stratégique. C’est notamment sous la présidence de Bill Clinton que les affaires spatiales vont s’ouvrir aux entreprises, permettant une libéralisa­tion de techniques jusqu’alors dédiées aux activités militaires, et profitant par retour d’investissement aux administrations publiques. Le New Space, si caractéristique de l’approche américaine des activités spatiales résolument tournée vers le secteur commercial, est l’une des résultantes de ce parti pris.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-03666305
Contributeur : Brian KALAFATIAN Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 12 mai 2022 - 12:38:42
Dernière modification le : vendredi 3 juin 2022 - 15:10:50

Identifiants

Collections

Citation

Brian Kalafatian. Du secret à sa libéralisation : le rôle des acteurs publics de la défense et du renseignement dans l’ouverture à la commercialisation de l’imagerie satellitaire aux États-Unis. Stratégique, Institut de Stratégie Comparée, 2021, Deuxième âge spatial : concurrence et complémentarité des acteurs stratégiques à l’ère du New Space, N°126-127, pp.111 - 118. ⟨10.3917/strat.126.0111⟩. ⟨hal-03666305⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24