Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Remédier au paradoxe de l’expérience corporelle au moyen d’une épistémologie du point de contact

Résumé : Cet article examine le statut paradoxal du recours à l'expérience corporelle, aussi bien dans le champ de la santé qu'au sein des critiques féministes. Il s'agit de montrer en quoi les mécanismes d'objectification sexuelle participent à produire et à entretenir des troubles intéroceptifs. Pour ce
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-03138574
Contributeur : Anaïs Choulet-Vallet <>
Soumis le : jeudi 25 février 2021 - 08:26:59
Dernière modification le : vendredi 5 mars 2021 - 09:58:36
Archivage à long terme le : : mercredi 26 mai 2021 - 18:22:44

Identifiants

Citation

Anaïs Choulet-Vallet. Remédier au paradoxe de l’expérience corporelle au moyen d’une épistémologie du point de contact. Nouvelles questions féministes, Antipodes, 2020, ⟨10.3917/nqf.391.0033⟩. ⟨hal-03138574⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95

Téléchargements de fichiers

82