Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

« Examen critique de la croyance en l’essentialisme génétique »

Résumé : Selon la croyance en l’essentialisme génétique développée dans la culture populaire américaine des années 1990, les comportements sont déterminés par les gènes et, en conséquence, les individus n’en sont pas moralement responsables. Nous défendons ici la thèse selon laquelle cette croyance comprend plusieurs représentations incohérentes entre elles et repose sur l’idée critiquable selon laquelle un agent n’est moralement responsable que s’il peut agir autrement qu’il ne le fait. À l’inverse, nous montrons que la détermination génétique des comportements est compatible avec un concept de responsabilité morale qui ne repose ni sur cette idée, ni sur l’hypothèse d’un libre arbitre de l’agent.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-02951699
Contributeur : Catherine Dekeuwer <>
Soumis le : lundi 28 septembre 2020 - 19:55:14
Dernière modification le : mercredi 30 septembre 2020 - 03:30:21

Fichier

Dekeuweressentialismegenetique...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02951699, version 1

Collections

Citation

Catherine Dekeuwer. « Examen critique de la croyance en l’essentialisme génétique ». C. Clavien et C. El-Bez. Morale et évolution biologique ; entre déterminisme et liberté, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, pp.272-294, 2007. ⟨hal-02951699⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

5

Téléchargements de fichiers

8