Après La Chine, le silence : l’expérience et la représentation du maoïsme chez les intellectuels des années 1970 et Michelangelo Antonioni - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2017

Après La Chine, le silence : l’expérience et la représentation du maoïsme chez les intellectuels des années 1970 et Michelangelo Antonioni

(1)
1

Résumé

Après La Chine, le silence : l'expérience et la représentation du maoïsme chez les intellectuels des années 1970 et Michelangelo Antonioni Corrado NERI En 1972 Michelangelo Antonioni, à l'époque au sommet de sa carrière, voyage en Chine pour filmer un documentaire pour la RAI, Chung kuo-La Chine. À son retour, le film ne plaît à personne : ni aux intellectuels de gauche ni à leurs opposants, ni aux Européens ni aux Chinois. Et, comme Roland Barthes après lui, Antonioni se demandera : « Alors, la Chine ? », en essayant de se donner des réponses sans pour autant nier la déception et les questionnements soulevés par les réactions farouches à son film. Il faudra attendre trois ans pour qu'il réalise le bien-nommé Professione Reporter, comme si la Chine exigeait un long silence devant son mystère social et politique. En suivant les traces d'Antonioni, je traiterai ici de certains intellectuels qui ont voyagé en Chine ou qui l'ont représentée pendant la Révolution Culturelle 1. Je me concentre donc sur quelques noms occidentaux, les plus intéressants à mes yeux. Le parcours va être dicté par des assonances, en passant de la France à l'Italie, de la littérature au cinéma, par voie d'échos. C'est un choix qui ne peut ni ne se veut d'être exhaustif, mais plutôt arbitraire. Je ne traiterai pas, par exemple (je fais état ici de leur importance hors champ), des intellectuels chinois qui produisent un discours sur la Chine pendant les années 70-tantôt des intellectuels qui publieront plus tard en Chine, tantôt des exilés comme Gao Xinjian qui, dans son Livre d'un homme seul, raconte et théorise l'expérience chinoise des 50 dernières années, avec une attention particulière pour la Révolution Culturelle. Voici donc une brochette beaucoup plus limitée d'intellectuels, et un panorama plus limité de ce qu'on appelle « Chine ».
Fichier principal
Vignette du fichier
7_Corrado NERI_APRES LA CHINE, LE SILENCE (2).pdf (637.53 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02278851 , version 1 (04-09-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02278851 , version 1

Citer

Corrado Neri. Après La Chine, le silence : l’expérience et la représentation du maoïsme chez les intellectuels des années 1970 et Michelangelo Antonioni. Jin Siyan et Jean-Paul Rosaye L'utopie dans tous ses états littéraires, 2017. ⟨hal-02278851⟩
35 Consultations
63 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More