Entrepreneurs (novices vs. experts) and investors: Interaction and rationality dynamics (effectual vs. causal) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Entrepreneurs (novices vs. experts) and investors: Interaction and rationality dynamics (effectual vs. causal)

Entrepreneurs (novice vs. expert) et investisseurs : interactions et dynamique des rationalités (effectuale vs. causale)

(1) , (2)
1
2

Résumé

The paper studies the mechanisms that govern the interactions between the entrepreneur (novice or expert) and the specific investors of emerging firms (business angels (BAs) and venture-capital firms (VCs)). Combining both literatures on entrepreneurship and entrepreneurial finance, our aim is to understand if the rationalities of these three actors help them or not to interact, and, to study how they influence each other during the firm's growth. In order to do so, we undertake two processual case studies. Our results show that effectual rationality underlines the interaction between the entrepreneur and the BAs at the creation of the firm, whilst causal rationality is helpful in the search for VC-investors in order to enable the firm's rapid growth. Finally, the BAs (previous successful entrepreneurs) can play the role of an intermediary, helping the novice entrepreneur to move from an effectual to a causal reasoning which help them to attract financing sources from VCs
L'étude focalise son attention sur les mécanismes qui gouvernent les interactions entre l'entrepreneur/fondateur (novice ou expert) et les investisseurs spécifiques dédiés aux firmes émergentes (business angels (BAs) et sociétés de capital-risque (VCs)). En croisant les littératures en entrepreneuriat et finance entrepreneuriale, nous souhaitons comprendre si les rationalités retenues lors des prises de décision par ces trois acteurs (l'entrepreneur novice ou expert, les BAs et les VCs) favorisent ou non leurs interactions et comment ils s'influencent mutuellement au fur et à mesure que la firme se développe. À ce titre, nous procédons à deux études de cas processuelles. Nos résultats montrent principalement que si la rationalité effectuale favorise l'interaction avec les investisseurs tels que les BAs lors de la création de la firme, la rationalité causale s'avère utile dans la recherche de financement auprès des VCs pour placer la jeune entreprise sur une trajectoire de forte croissance. Enfin, les BAs (anciens entrepreneurs à succès) peuvent jouer le rôle d'intermédiaires en aidant l'entrepreneur novice à basculer d'une rationalité effectuale vers une rationalité causale et en facilitant ainsi la recherche de financements auprès des VCs.
Fichier principal
Vignette du fichier
Entrepreneurs (novice vs. expert) et investisseurs - interactions et dynamique des rationalités (effectuale vs. causale L. COHEN K. BURKHARDT.pdf (593.36 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02177388 , version 1 (08-07-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02177388 , version 1

Citer

Laurence Cohen, Kirsten Burkhardt. Entrepreneurs (novice vs. expert) et investisseurs : interactions et dynamique des rationalités (effectuale vs. causale). 18ème Conférence Internationale de Gouvernance (CIG), Association Académique Internationale de Gouvernance (AAIG), May 2019, Bruxelles, Belgique. ⟨hal-02177388⟩
211 Consultations
552 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More