De la contribution des étudiants de l'Institut franco-chinois de Lyon (1921-1946) à la connaissance des 'herbes chinoises'

Résumé : Venus en France pour y suivre des études supérieures, les étudiants de l’Institut Franco-Chinois de Lyon (1921-1946) ont soutenu plus de 130 thèses en Lettres, Médecine, Sciences ou Droit. Parmi celles-ci, un petit nombre est consacré aux « plantes chinoises » (parfois un ensemble de plantes, parfois une seule, en général issues de la pharmacopée chinoise traditionnelle). Fruits non plus seulement d’un imaginaire sur l’Autre mais d’une confrontation directe entre, d’une part, étudiants chinois et enseignants français, et, d’autre part, méthode scientifique (occidentale) et objet de recherche (chinois), ces thèses ont ouvert un espace de négociation transculturelle unique. Leurs objets d’étude, porteurs de tout un univers et d’une symbolique (médecine chinoise traditionnelle) étrangers à la culture française, sont soumis à un protocole d’analyse qui se veut précis (en général pharmaceutique) dans une perspective qui est, elle, plus ou moins clairement identifiée. L’analyse des multiples facteurs intervenant dans la conception et rédaction de ces thèses met en lumière les modes de négociation transculturelle à l’œuvre à l’époque autour du rôle particulier dévolu aux « plantes » et à l’environnement, mais elle en montre aussi les limites et les points d’achoppement.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-02163118
Contributor : Jacqueline Estran <>
Submitted on : Monday, June 24, 2019 - 8:10:41 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 7:58:41 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02163118, version 1

Collections

Citation

Jacqueline Estran. De la contribution des étudiants de l'Institut franco-chinois de Lyon (1921-1946) à la connaissance des 'herbes chinoises'. Herbes asiatiques dans tous leurs états, Université de Bretagne Occidentale (UBO), Nov 2016, Brest, France. ⟨hal-02163118⟩

Share

Metrics

Record views

19