Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

[Recension] « Lorand Gaspar et la matière-monde, de Marie-Antoinette Bissay et Anis Nouairi (dir.) »

Benoit Auclerc 1
Résumé : Bissay, Marie-Antoinette, et Nouairi, Anis (dir.), Lorand Gaspar et la matière-monde, Paris, L'Harmattan, coll. « Espaces littéraires », 2015, 396 p. Sans doute, la poésie est pour Lorand Gaspar un haut langage, que traversent la tentation formulaire,-dans la droite ligne de l'oeuvre, admirée par lui, de Saint-John Perse-la croyance que ce langage a à voir avec le dévoilement de quelque chose d'originaire. Mais ce langage se sait aussi soumis à la décomposition, à la dégradation qui touche tout le vivant-on lit dans Approche de la parole : « Mes champs de langage absorbent la magnifique fumure. La terreur informe, la force de l'insensé ». L'aspiration à l'absolu et un matérialisme rigoureux se trouvent ainsi réunis dans une même exigence : le livre de 1972 l'annonçait dès son titre, Sol absolu. C'est du reste l'une des constantes de cette oeuvre que de défaire les oppositions binaires (matérialisme et spiritualité, absolu et prosaïsme, aussi bien science et poésie, nature et culture, corps et esprit, etc.). Elle est, indissociablement, celle d'un écrivain, d'un traducteur, d'un photographe ; elle se déploie selon différents médias et différents genres, mêlant volontiers écrits poétiques, photographies, essais ; elle met en jeu les expériences diverses, les champs de connaissance extrêmement variés qui sont ceux de son auteur-il fut longtemps chirurgien, se tient très au fait des réflexions menées dans le champ des neurosciences, est un lecteur passionné et avisé de Spinoza, etc. Cette démarche ambitieuse suscite une activité critique des plus soutenues : ces dix dernières années, cinq monographies lui ont été consacrées, de l'essai de Jean-Yves Debreuille paru chez Seghers en 2007 à la récente étude consacrée par Maxime Del Fiol aux Approches de l'immanence publiée par Hermann en 2013. C'est dans ce contexte que paraît aux éditions L'Harmattan Lorand Gaspar et la matière-monde, sous la direction de Marie-Antoinette Bissay-elle-même auteur en 2013 d'un Lorand Gaspar ou l'écriture d'un cheminement de vie-et d'Anis Nouairi. Le volume rassemble les actes du colloque international qui s'est tenu à Tunis en 2013, au lieu même, donc, où, durant les années 1970 et 80, Gaspar a vécu, travaillé, et élaboré une partie importante de son oeuvre. De fait, si la notion de « matière-monde » qui donne son titre au volume ne fait jamais vraiment l'objet d'une élucidation conceptuelle, elle permet d'envisager cette figure de l'écrivain en « transhumance » (comme il se définit lui-même) dans ses différents aspects, de même qu'elle résonne, ainsi que le note justement Evelyne Lloze, avec la « poétique de la relation » de Glissant. Les cinq sections qui organisent le volume abordent ainsi
Mots-clés : Lorand Gaspar
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-02084777
Contributeur : Benoit Auclerc <>
Soumis le : lundi 10 février 2020 - 18:37:21
Dernière modification le : jeudi 13 février 2020 - 11:39:00
Document(s) archivé(s) le : lundi 11 mai 2020 - 16:38:28

Fichier

Recension L G et la matière-...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02084777, version 1

Collections

Citation

Benoit Auclerc. [Recension] « Lorand Gaspar et la matière-monde, de Marie-Antoinette Bissay et Anis Nouairi (dir.) ». Europe. Revue littéraire mensuelle, Europe. Revue, 2017, pp.368-369. ⟨hal-02084777⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

14