Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Fonction et objets de « philosophie première » chez Aristote

Résumé : Fonction et objets de ''philosophie première'' chez Aristote 1 Résumé : Cet article consiste en une étude des différentes occurrences de l'expression « philosophie première » dans le corpus aristotélicien. Une interprétation devenue courante, soutenue en particulier par A. Mansion, veut que « philosophie première » renvoie toujours à la science théologique de Métaphysique E 1. On cherche au contraire à montrer que l'expression couvre en réalité une grande partie des objets traités par l'ensemble de la Métaphysique, parmi lesquels, par exemple, l'étude de la forme comme substance première, l'examen des axiomes, la réfutation des Idées. Pour ce faire, on s'intéresse à la fonction argumentative de l'expression dans ses contextes d'apparition, en montrant qu'elle sert quasi systématiquement à indiquer les limites de la physique. L'expression « philosophie première » a ainsi un sens architectonique et une fonction de démarcation. La pluralité des objets qu'elle recouvre, cependant, n'entraîne pas sa dispersion entre plusieurs sciences mais en fait un concept englobant. Il est donc légitime de se servir de l'expression pour poser la question de l'unité de la science recherchée par Aristote. Abstract : This paper surveys the occurrences of the phrase « first philosophy » in Aristotle. According to a common reading supported for instance by A. Mansion, the expression would always refer to the theological science of Metaphysics VI 1. In challenging this view, I endeavour to show that the terminology « first philosophy » is able to cover a wide range of the topics studied in Aristotle's Metaphysics: e.g., not only the first unmoved mover, but also the common principles of demonstration, form as the first substance, or the criticism of Plato's theory of Forms. To show this, I examine the argumentative function of the expression « first philosophy » in its contexts and I suggest that it always indicates the limits of physics: the expression possesses an architectonic and demarcative function. However, the wide range of objects it covers does not divide it into several sciences but makes it a comprehensive concept. It is thus justified to employ « first philosophy » to speak of the science that Aristotle seeks in the Metaphysics. La question de l'identité de la « métaphysique » aristotélicienne constitue l'une des
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [39 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-02075736
Contributeur : Gweltaz Guyomarc'H <>
Soumis le : mardi 3 mars 2020 - 14:12:48
Dernière modification le : lundi 9 mars 2020 - 15:25:41
Archivage à long terme le : : jeudi 4 juin 2020 - 15:39:19

Fichier

2014-10 Philosophie première ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Gweltaz Guyomarc'H. Fonction et objets de « philosophie première » chez Aristote. Revue de philosophie ancienne, Éditions Ousia (Bruxelles), 2014, XXXII (2), pp.137-178. ⟨10.3917/rpha.322.0137⟩. ⟨hal-02075736⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

97

Téléchargements de fichiers

115