La version arabe la plus ancienne de l'« Histoire d'Ali Baba » : si Varsy n'avait pas traduit Galland ? Réhabiliter le doute raisonnable

Résumé : Cet article vise à réintroduire le doute raisonnable à propos de l'idée admise, en continuité avec les travaux de Mohsen Mahdi, selon laquelle la version arabe du Conte d'Ali Baba, consignée par Jean Varsy, serait en fait une traduction médiocre qu'il aurait réalisée à partir du texte français du même conte chez Galland. A cet effet, sont étudiées respectivement des données intertextuelles (les signatures de Varsy dans différents manuscrits récemment découverts, les formules utilisées dans le texte arabe; les références coraniques et religieuses), des données intratextuelles (la structure du conte et sa scansion, notamment par les formules) et des données liées à l'idéologie linguistique, montrant que l'évaluation de ce texte n'est pas du tout la même avant et après l'identification de Varsy en tant que son consignateur allophone. La conclusion ouvre l'étude sur la vivacité toujours actuelle du Conte dans le monde islamique et ses transformations en lien avec le développement des courants islamistes.
Type de document :
Article dans une revue
Arabica, Brill Academic Publishers, 2017, 64, pp.50 - 77
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01884314
Contributeur : Katia Zakharia <>
Soumis le : dimanche 30 septembre 2018 - 17:39:13
Dernière modification le : samedi 6 octobre 2018 - 01:18:14

Fichier

Ali_Baba_et_Varsy_deuxieme_par...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01884314, version 1

Collections

Citation

Katia Zakharia. La version arabe la plus ancienne de l'« Histoire d'Ali Baba » : si Varsy n'avait pas traduit Galland ? Réhabiliter le doute raisonnable. Arabica, Brill Academic Publishers, 2017, 64, pp.50 - 77. 〈hal-01884314〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

9

Téléchargements de fichiers

8