Cosmopolitisme ou internationalisme méthodologique - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Raisons politiques Année : 2014

Cosmopolitisme ou internationalisme méthodologique

(1)
1

Résumé

Criticizing methodological nationalism first amounts to attacking a myth of political interiority which would suggest that the state exists in itself and by itself, independently from foreign countries and foreigners. Highlightning the transnational phenomena of globalization, as the methodological cosmopolitanism does, helps to counter such solipsistic illusions. However, the critique of methodological nationalism is insufficient when it duplicates such a myth by ignorance or neglect of norms of international law. This is obvious in research on population migration. Cutting through methodological nationalism and cosmopolitanism, this paper proposes a methodological internationalism, that, against the myth of interiority, takes into account the immanence of the international in the national. This methodological proposal, here limited to its critical dimension againt methodological nationalism, is then developed into a thought experiment showing how the national can be coextensive with the international and foreign relations. The critique of methodological nationalism is all the more relevant and effective that it takes into account the international constitution of state phenomena.
Critiquer le nationalisme méthodologique c’est d’abord s’attaquer à un mythe de l’intériorité politique qui laisserait croire que c’est en soi et par soi que l’Etat se constitue indépendamment de l’étranger et des étrangers. Mettre en évidence les phénomènes transnationaux de mondialisation, à l’instar du cosmopolitisme méthodologique, contribue à contrer de telles illusions solipsistes. Toutefois, la critique du nationalisme méthodologique est insuffisante lorsqu’elle reconduit un tel mythe par une ignorance ou une négligence des normes de droit international. C’est manifeste dans les recherches sur les migrations de populations. Coupant à travers nationalisme et cosmopolitisme méthodologique, cet article propose donc un internationalisme méthodologique qui, contre ce mythe de l’intériorité, prend en compte l’immanence de l’international dans le national. Cette proposition méthodologique, ici limitée à sa dimension critique du nationalisme méthodologique, est ensuite développée en une expérience de pensée montrant la possible coextensivité du national avec l’international et les relations étrangères. La critique du nationalisme méthodologique est donc d’autant plus pertinente et efficace qu’elle envisage la constitution internationale des phénomènes étatiques
Fichier principal
Vignette du fichier
RAI_054_0087.pdf (679.52 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-01790273 , version 1 (11-05-2018)

Identifiants

Citer

Isabelle Delpla. Cosmopolitisme ou internationalisme méthodologique. Raisons politiques, 2014, Les sciences sociales sont-elles nationalistes ?, 2014/2 (54), pp.87-102. ⟨10.3917/rai.054.0087⟩. ⟨hal-01790273⟩
48 Consultations
159 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More