Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Of animals

Résumé : La "question de l'animal" est au cœur des débats contemporains sur la subjectivité moderne et sa déconstruction. En prenant pour point de départ les références de Jacques Derrida à la plaidoirie de Montaigne pour les animaux de l'"Apologie de Raimond Sebond", nous tentons de montrer les différences de fond qui opposent les projets des deux penseurs. Pour Derrida, l'animal se présente au sujet humain comme une figure de l'altérité radicale., interdisant toute tentative d'établir une continuité homogène Tout en mettant le rationaliste dogmatiste au défi de connaître les "ressorts internes" qui animent animaux, Montaigne souligne quant à lui l'homogénéité des comportements animaux et humains. Il souligne aussi la parenté qui unit l'homme à l'animal, l'un et l'autre assujettis, quoique sous des modalités différentes, à une même nature. L'animal représente enfin un modèle pour l'homme, celui d'une appropriation à soi, à sa condition "ordinaire" et à son corps. Sur tous ces points, on trouve plus des continuités qu'une opposition marquée entre Montaigne et la tradition rationaliste "moderne".
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01744998
Contributeur : Thierry Gontier <>
Soumis le : mardi 27 mars 2018 - 18:48:51
Dernière modification le : vendredi 28 février 2020 - 10:24:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-01744998, version 1

Collections

Citation

Thierry Gontier. Of animals. Philippe Desan. The Oxford handbook of Montaigne, Oxford university press, pp.732-749, 2016, 978-0-19-021533-0. ⟨hal-01744998⟩

Partager