Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Présence des poètes chrétiens dans l’œuvre d’Arator, vers un renouvellement des modèles

Résumé : Dans l’Historia Apostolica d’Arator (544), les nombreux renvois intertextuels font apparaître une évolution nette du rapport du poète à la culture classique. Au lieu d’utiliser directement les poètes classiques ou impériaux, Arator reprend des éléments qui ont déjà été christianisés par des poètes chrétiens antérieurs et multiplie les renvois intertextuels à la poésie chrétienne des ive et ve siècles. Particulièrement visibles à la clausule où ils sont de fait moins signifiants en raison du caractère formulaire du lieu, ces emprunts sont en fait présents dans tout le vers et placent clairement le poème dans la tradition de la poésie chrétienne. Or les préfaces rédigées par le poète aident à comprendre ce mécanisme, puisqu’Arator ne se pose plus du tout la question de la légitimité d’une poésie chrétienne, mais bien celle de la fonction de la poésie chrétienne dans la vie de l’Église et la vie spirituelle. Cette réflexion et le travail mené par le poète sur la tradition poétique chrétienne aboutit au tout début du Moyen Âge à l’insertion de vers du poète dans des textes liturgiques et à l’inclusion de l’Historia Apostolica dans le bagage culturel obligé à la fois du lettré et du théologien.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01705562
Contributeur : Bureau Bruno <>
Soumis le : vendredi 9 février 2018 - 15:25:20
Dernière modification le : lundi 10 février 2020 - 12:16:56

Identifiants

Citation

Bruno Bureau. Présence des poètes chrétiens dans l’œuvre d’Arator, vers un renouvellement des modèles . Clémentine Bernard-Valette; Jérémy Delmulle; Camille Gerzaguet. Nihil veritas erubescit. Mélanges offerts à Paul Mattei par ses élèves, collègues et amis, Brepols, pp.575-590, 2017, 978-2-503-57035-8. ⟨10.1484/M.IPM-EB.5.114538⟩. ⟨hal-01705562⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

160