Les actes de langage et l’interculturel

Résumé : Le présent travail s’inscrit dans le courant des recherches sur les actes de langage dans une perspective comparative (la langue polonaise et la langue française). Ils font partie des caractéristiques universelles de la langue que l’approche énonciative et pragmatique ont permis de décrire. Cependant, chaque langue les exprime de façon spécifique, se basant souvent sur le contexte culturel patrimonial. L’analyse de la langue, de son système syntaxique et sémantique, de son actualisation dans le discours permet de définir un contexte de communication plus large ainsi que les facteurs sociaux, psychologiques et culturels qui font partie d’un paradigme culturel (paradygmat kulturowy, J. Bartmiński, 1994). Ce paradigme constitue une sorte de fondement de la langue et reste étroitement lié à la spécificité de la culture donnée. L’article s’articule autour des trois axes : ¥la traduction comme médiatrice entre les cultures ¥la valeur du texte traduit par rapport au texte original ¥le respect ou non de la force illocutoire Nous avons proposé cette réflexion à partir des exemples des énoncés traduits du polonais vers le français exprimant la force illocutoire directive : demande, conseil, proposition, ordre, menace, avertissement.
Type de document :
Communication dans un congrès
Les Actes du Colloque international: L’identité nationale dans la langue et la culture., May 2017, KIEV, Ukraine. 2017
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01652116
Contributeur : Renata Krupa <>
Soumis le : mercredi 29 novembre 2017 - 22:58:10
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01652116, version 1

Collections

Citation

Renata Krupa. Les actes de langage et l’interculturel. Les Actes du Colloque international: L’identité nationale dans la langue et la culture., May 2017, KIEV, Ukraine. 2017. 〈hal-01652116〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69