Les marqueurs discursifs de contact en polonais et en français. Quelques observations

Résumé : Le but de l’article est d’examiner la nature et le fonctionnement des marqueurs discursifs de contact mais aussi de comparer les approches et la terminologie associées à cette problématique en linguistique polonaise et française. Nous pouvons dire que l’emploi des marqueurs discursifs de contact est semblable dans les deux langues. Pour la plupart, ils ont conservé l’opposition morphologique singulier/pluriel de l’impératif du verbe dont ils sont issus. Néanmoins, ils présentent un haut degré de figement. Leur fonction dominante est celle de communiquer une attitude relationnelle à son interlocuteur mais aussi de contribuer à l’organisation du discours. Les marqueurs discursifs de contact n’expriment pas uniquement la fonction expressive liée aux émotions et aux sensations (étonnement, mécontentement, colère, mépris). Ils expriment également la fonction cognitive car ils peuvent désapprouver ou accepter un comportement, porter un jugement sur l’information. Etant donné que la plupart des marqueurs sont polysémiques, leur description doit se faire à partir d’une démarche discursive et pragmatique. Elle devra prendre en considération des facteurs situationnels au sens large et parfois des connaissances générales que le locuteur prête à l’allocutaire.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Etudes sur le texte dédiées à Halina Grzmil-Tylutki., 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01652100
Contributeur : Renata Krupa <>
Soumis le : mercredi 29 novembre 2017 - 22:44:55
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01652100, version 1

Collections

Citation

Renata Krupa. Les marqueurs discursifs de contact en polonais et en français. Quelques observations . Etudes sur le texte dédiées à Halina Grzmil-Tylutki., 2016. 〈hal-01652100〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31