Que l'article 544 du code civil nous dit-il de la propriété?

William Dross 1
1 CLJ - Centre Louis Josserand
Equipe de recherche Louis Josserand
Résumé : On a, dans la précédente livraison de la Revue, dénoncé la crispation dogmatique des juristes français lorsqu’ils prétendent parler de propriété. En disant de celle-ci qu’elle est un droit absolu donc total, perpétuel et exclusif, ils préféreraient leur théorie au droit positif, la propriété n’ayant aucun de ces caractères. Plus gravement, par naïveté souvent, par cynisme parfois, ils en véhiculeraient, sous le manteau d’un discours technique, une conception ultra libérale interdisant toute considération de l’intérêt général. En contrepoint, le modèle américain, non dogmatique et assumant pleinement la dimension politique du droit, est paré de toutes les vertus. Ces critiques ne sont pourtant ni techniquement ni politiquement fondées.
Mots-clés : Propriété
Type de document :
Article dans une revue
RTDCiv. : Revue trimestrielle de droit civil, Dalloz, 2015, pp.27-43
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01558516
Contributeur : William Dross <>
Soumis le : vendredi 7 juillet 2017 - 19:11:49
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:14

Identifiants

  • HAL Id : hal-01558516, version 1

Collections

Citation

William Dross. Que l'article 544 du code civil nous dit-il de la propriété? . RTDCiv. : Revue trimestrielle de droit civil, Dalloz, 2015, pp.27-43. 〈hal-01558516〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

179