Vers une méthodologie de la participation face aux défis du changement climatique : regards croisés Europe-Amérique Latine

Résumé : « Espace-temps » inscrites dans une trajectoire historique, les villes sont en recherche permanente d’un équilibre entre développement économique, bien-être social et environnemental durable. La notion de durabilité est à interroger notamment au regard du contexte socio-économique, des perturbations et des contraintes diverses, notamment dans la perspective du changement climatique. Ceci appelle une évaluation intégrée du risque climatique prenant en compte l’exposition aux aléas, leurs impacts, les vulnérabilités des enjeux du territoire, ainsi que les capacités adaptatives locales. Des études récentes montrent combien certains déterminants sociaux du risque, parmi lesquels la connaissance des comportements et les mobilisations citoyennes, ne sont pas assez pris en considération pour procéder à cette évaluation. Or, une conscience sociale est essentielle pour permettre aux institutions de mettre en place des politiques ambitieuses d’atténuation et d’adaptation. Les recherches participatives, grâce à leurs capacités à faire émerger et à confronter les connaissances d’usage et les savoirs académiques, semblent constituer un moyen approprié pour pallier cette carence. Cette communication propose donc une contribution méthodologique pour lever ce verrou scientifique, en portant son regard sur certaines métropoles sud-américaines particulièrement exposées aux conséquences directes en indirectes du changement climatique (nombreuses villes côtières menacées par la remontée du niveau marin, déforestation illégale, croissance galopante et anarchique des zones d’habitat informel, etc.). Son intérêt majeur réside dans une approche croisée visant à proposer des éléments de réponse aux défis en Amérique latine. Elle vise à présenter la démarche de consultation citoyenne initiée, au sein de la Métropole de Lyon, pour procéder à un premier diagnostic des capacités adaptatives des citoyens et tenter de répondre aux questions suivantes : de quelles connaissances disposent les citoyens pour se préparer à cet aléa ? Quelles sont leurs pratiques ? Quelles mobilisations envisager ? Quel rôle pour les gestionnaires métropolitains ? Quelles interactions avec les citoyens ? Un groupe pluridisciplinaire d’experts lyonnais a élaboré un protocole méthodologique innovant en plusieurs étapes permettant d’aller à la rencontre de citoyens, dont les premiers résultats seront présentés. De même seront évoquées ses perspectives de reproductibilité dans certaines villes sud-américaines, à partir des défis et des réalités relevées sur place et consignés dans un livre paru en avril 2016, Cambio climático : Lecciones de y para Ciudades de América latina, projet collectif dont les auteurs de la communication sont partie prenante.
Type de document :
Communication dans un congrès
Climate Chance - Sommet mondial des acteurs du climat, Sep 2016, Nantes, France. 2016, 〈http://www.climatechance2016.com/fr/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01435577
Contributeur : Didier Soto <>
Soumis le : samedi 14 janvier 2017 - 17:57:16
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01435577, version 1

Citation

Didier Soto, Sylvie Nail. Vers une méthodologie de la participation face aux défis du changement climatique : regards croisés Europe-Amérique Latine. Climate Chance - Sommet mondial des acteurs du climat, Sep 2016, Nantes, France. 2016, 〈http://www.climatechance2016.com/fr/〉. 〈hal-01435577〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

126