Le groupement d'employeurs : pourquoi cette forme d'emploi atypique sécurisante est-elle si marginale ?

Résumé : L'Accord National Interprofessionnelle (ANI) du 11 janvier 2013 a mis en lumière l'importance et l'actualité des enjeux qui entourent la question des emplois atypiques induits par la recherche simultanée de flexibilité pour les entreprises, et de sécurité professionnelle pour les individus ; autrement dit, la « flexicurité », selon le néologisme inventé il y a une dizaine d'années. Dans la palette des emplois atypiques existe un dispositif relativement peu connu qui est le groupement d'employeurs. Deux questions guident notre analyse. Cette forme d'emploi atypique vise à procurer de la flexibilité pour les entreprises utilisatrices, tout en évitant la précarité pour les individus concernés ; ce double objectif est-il atteint ? La deuxième question vise à comprendre pourquoi cette forme d'emplois atypique, réputée pourtant sécurisante, demeure aussi marginale en volume de personnes concernées, à la différence de l'intérim.
Type de document :
Article dans une revue
Revue des Sciences de Gestion, 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01382906
Contributeur : Christophe Everaere <>
Soumis le : mercredi 19 octobre 2016 - 19:33:35
Dernière modification le : samedi 22 octobre 2016 - 01:04:29

Fichier

article groupement d'employeur...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01382906, version 1

Collections

Citation

Christophe Everaere. Le groupement d'employeurs : pourquoi cette forme d'emploi atypique sécurisante est-elle si marginale ? . Revue des Sciences de Gestion, 2016. 〈hal-01382906〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

119