LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DANS LA DÉFINITION ET LA MISE EN ŒUVRE STRATÉGIQUE : ÉTUDE DE CAS D’UNE PME HYBRIDE

Résumé : L’état de l’art en sciences de gestion considère que la plupart du temps, les PME fonctionnent essentiellement à « l’instinct » avec des stratégies émergentes plutôt que délibérées ; qu’elles utilisent peu de pratiques stratégiques et qu’hormis le dirigeant, les autres personnels ne sont peu ou pas mobilisés dans la définition de la stratégie. Pourtant, notre étude de cas tend à montrer l’inverse. Une des demandes des parties prenantes internes à l’organisation est justement de clarifier et participer à la stratégie. Le traitement des demandes des parties prenantes est une forme de RSE (Ackernian, 1975). Les collaborateurs peuvent avoir un rôle déterminant et contribuer à la définition et à la mise en œuvre stratégique. Dès lors, ils influencent leur avenir et celui de l’entreprise. L’entreprise pratique ainsi une forme de RSE dans la mesure où sa survie-développement est directement lié aux réussites de ses collaborateurs.
Type de document :
Communication dans un congrès
13ème Congrès de l'ADERSE, Jun 2016, Lyon, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01332734
Contributeur : Pierre Francois <>
Soumis le : jeudi 16 juin 2016 - 14:16:43
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01332734, version 1

Collections

Citation

Pierre Francois. LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DANS LA DÉFINITION ET LA MISE EN ŒUVRE STRATÉGIQUE : ÉTUDE DE CAS D’UNE PME HYBRIDE. 13ème Congrès de l'ADERSE, Jun 2016, Lyon, France. 〈hal-01332734〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

59