Les raisons stratégiques et économiques du recours à la main-d'œuvre étrangère dans l'enseignement supérieur et l'industrie.

Résumé : Cette communication traite, d’une part, des raisons qui conduisent les entreprises françaises à recruter des travailleurs étrangers hors CEE, et d’autre part, des modalités de recours à cette main d’oeuvre. Sont concernés ici les travailleurs qui entrent sur le territoire suite à une demande d’un acteur économique et non pas les étrangers entrés pour un autre motif. Deux propositions d’explication (stratégique, économique) relatives à ces raisons sont comparées au moyen d’une recherche qualitative réalisée en 2006 auprès de 18 dirigeants d’entreprises et représentants d’organisations patronales et d’intermédiaires du marché du travail. Les résultats présentés abordent les questions des raisons du recours à la main d’œuvre étrangère, des modalités de recrutement, des conditions d’emploi et de la satisfaction des entreprises vis-à-vis de l’utilisation de salariés étrangers. Ces résultats montrent que les deux propositions sont pertinentes. La première proposition relative aux motifs stratégiques du recours à la main d'œuvre étrangère est retenue car dans ces secteurs à haut niveau de qualification que sont l’éducation-recherche et l’industrie, les organisations ont le plus souvent recours à la main d’œuvre étrangère pour accéder à des compétences non disponibles localement. La proposition économique de la segmentation du marché du travail est également retenue, celle du remplacement ne l’est pas, du moins pas directement. Nous n’avons pas constaté de recours à la main d’œuvre étrangère (en situation régulière) permettant de réduire le coût du travail. En effet, les travailleurs étrangers bénéficient des mêmes droits que les salariés français, de plus l’introduction de cette main d’œuvre est coûteuse pour les organisations. Le recours à la main d’œuvre étrangère permet néanmoins à certaines entreprises d’éviter de se lancer dans des coûteuses revalorisations des salaires et amélioration des conditions de travail. Ce phénomène de dévalorisation de l’image sociale des emplois ne concerne pas que les métiers manuels et les bas niveaux de qualification, mais aussi les métiers très qualifiés de chercheurs.
Type de document :
Communication dans un congrès
18e Congrès Annuel de l'AGRH - 2007, Sep 2007, Fribourg, Suisse. Actes du colloque de l'AGRH (http://www.reims-ms.fr/agrh/03-publications/01-actes-congres.html), 2007
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01189504
Contributeur : Eric Thivant <>
Soumis le : mercredi 2 septembre 2015 - 10:02:31
Dernière modification le : mercredi 11 juillet 2018 - 15:20:10
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 avril 2017 - 10:55:33

Fichier

12-107-217_326.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01189504, version 1

Collections

Citation

Baret Christophe, Séverine Ventolini, Siham Abouaissa. Les raisons stratégiques et économiques du recours à la main-d'œuvre étrangère dans l'enseignement supérieur et l'industrie.. 18e Congrès Annuel de l'AGRH - 2007, Sep 2007, Fribourg, Suisse. Actes du colloque de l'AGRH (http://www.reims-ms.fr/agrh/03-publications/01-actes-congres.html), 2007. 〈hal-01189504〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

64

Téléchargements de fichiers

69