Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le dédommagement des reculements. Un instrument de la politique d'aménagement urbain à Lyon aux XVIIe et XVIIIe siècles

Résumé : L'histoire de l'espace des villes modernes porte en général sur les réalisations de grande ampleur, agrandissements, créations et embellissements. cependant, il est d'un grand intérêt, pour comprendre la façon dont l'administration procédait et oeuvrait pour la beauté urbaine et la facilité de la circulation, de prendre une approche micro-historique, en traitant les permis d'alignement dans un SIG. Cet article porte sur la procédure d'alignement, qui permettait de déterminer la ligne des façades, souvent reculées pour élargir les rues. Le paysage de Lyon en fut grandement transformé à partir du milieu du XVIIe siècle, à la fois pour mieux circuler et pour la satisfaction visuelle des élites. Le financement des expropriations, par un paiement en capital ou en rente, se généralisa. Il est examiné ici en détail.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-01015044
Contributeur : Gauthiez Bernard <>
Soumis le : mercredi 25 juin 2014 - 16:26:25
Dernière modification le : mercredi 5 août 2020 - 03:47:02

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Gauthiez Bernard, Olivier Zeller. Le dédommagement des reculements. Un instrument de la politique d'aménagement urbain à Lyon aux XVIIe et XVIIIe siècles. Histoire & Mesure, EHESS, 2013, XXVIII (1), pp.45-73. ⟨10.4000/histoiremesure.4697⟩. ⟨hal-01015044⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

352