Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Conférence et civilité dans le chapitre III, 8 des Essais de Montaigne

Résumé : L'appartenance de Montaigne à une histoire de la conversation " civile " est aujourd'hui une opinion admise (Marc Fumaroli). Elle trouve un prolongement (Bernard Sève) dans le lien qui est fait entre la conférence montaigniste et les théories modernes de l'éthique de l'agir communicationnel, formulées entre autres par Appel et Habermas. Nous voulons ici montrer ce qui sépare Montaigne de cette lignée, à partir de quelques comparaisons faites entre le traité de Guazzo, La Conversation civile, et le chapitre III, 8 des Essais, " De l'art de conferer ". Ce chapitre s'insère dans un ensemble (les derniers chapitres du livre III) qui prône la valeur de la vie privée et la nécessité de la protéger contre les sollicitations (qui sont aussi des agressions) des offices publics - Montaigne se place d'emblée dans le rôle du Chevalier du dialogue de Gazzo, non dans celui d'Annibal. Mais surtout Montaigne se montre, contrairement à Guazzo, assez indifférent aux formes " civiles " de la conversation (le terme de " civil " apparaît deux fois en un sens négatif dans le chapitre). Il est par contre sensible à un autre aspect : le caractère inquisiteur du jugement, qui ne saurait s'arrêter à aucune vérité définitive (telle l'opinion des Anciens, les vérités admises universellement ou les " faits " indiscutables, etc.). La conversation a pour fin d'entretenir cette recherche. Le " sot " n'est pas l'associable qui lève la voix ou coupe la parole, mais celui qui adopte des postures autoritaristes, et brime ainsi l'esprit dans son mouvement heuristique. Montaigne rejoint ainsi Socrate, qui n'est nullement irrité par les accès de brutalité de Calliclès ou de Thrasymaque, mais menace de quitter la conversation avec Protagoras.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00991733
Contributeur : Thierry Gontier <>
Soumis le : jeudi 15 mai 2014 - 19:03:10
Dernière modification le : jeudi 27 février 2020 - 10:24:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-00991733, version 1

Collections

Citation

Thierry Gontier. Conférence et civilité dans le chapitre III, 8 des Essais de Montaigne. Nicola Panichi. L'antidoto di Mercurio : la «civil conversazione» tra Rinascimento ed età moderna, Leo S. Olschki, pp.207-222, 2013, Studi e testi / Istituto nazionale di studi sul Rinascimento, 978-88-222-6281-3. ⟨hal-00991733⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

287