La notion de diversité biologique en droit international

Résumé : La notion de diversité biologique fait partie du vocabulaire juridique international, européen et national contemporain. Elle a été empruntée au naturalistes et introduite dans le droit lors de la Conférence de Rio en 1992. Cette notion permet-elle de mieux qualifier le vivant ? Ses fondements scientifiques contribuent à lui accorder cette capacité, mais telle qu'elle est conçue en droit elle s'avère en réalité réductrice. La notion de diversité biologique permet-elle de mieux protéger le vivant ? S'il est possible d'affirmer que dans le sillage de la convention de Rio un modèle de conservation du vivant s'est construit autour de cette notion, sa consécration juridique a échoué à refonder la protection du vivant.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00985366
Contributor : Isabelle Michallet <>
Submitted on : Tuesday, April 29, 2014 - 3:41:51 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 12:40:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00985366, version 1

Collections

Citation

Isabelle Michallet. La notion de diversité biologique en droit international. Vincent Négri. La diversité dans la gouvernance internationale. Perspectives culturelles, écologiques et juridiques, Bruylant, pp.75-95, 2016, Droits, territoires, cultures, 978-2-8027-4653-9. ⟨hal-00985366⟩

Share

Metrics

Record views

108