Lady Audley and Lydia Gwilt: two portraits of sensational female criminals

Résumé : Cet article s'intéresse à la confrontation entre fémininité et criminalité telle qu'elle est mise en scène dans deux romans à sensation Lady Audley's Secret de M.E. Braddon et Armadale de Wilkie Collins, ainsi que dans un certain nombre d'articles de presse couvrant des procès de femmes criminelles qui firent la une des journaux à la fin des années 1850 et au début des années 1860. Il s'agissait de comprendre comment et pourquoi la notion de criminalité féminine fut progressivement remplacée par un terme plus médical, la folie.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00980119
Contributor : Marion Charret del Bove <>
Submitted on : Thursday, April 17, 2014 - 1:25:34 PM
Last modification on : Wednesday, January 23, 2019 - 7:48:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00980119, version 1

Collections

Citation

Marion Charret del Bove. Lady Audley and Lydia Gwilt: two portraits of sensational female criminals. Rédouane Abouddahab ; Josiane Paccaud-Huguet Fiction, Crime and the Feminine, Cambridge Scholars Publishing, pp.31-48, 2011, 9781443827102. ⟨hal-00980119⟩

Share

Metrics

Record views

157