" Répétitions diaboliques dans Renart le nouvel. La plasticité des topoï "

Résumé : La scène de cour plénière constitue un dispositif plastique, un topos qui trouve dans les textes et les images de multiples lieux de contextualisation. Dans Renart le nouvel, le lieu commun est resémantisé grâce à une série de déplacements qui contribuent à faire tendre la figure de Renart non plus vers le baron révolté du Roman de Renart mais vers l'image des hypocrites qui tiennent, auprès du roi, les clés du royaume.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00977817
Contributor : Aurélie Barre <>
Submitted on : Friday, April 11, 2014 - 3:54:25 PM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 7:29:34 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00977817, version 1

Citation

Aurélie Barre. " Répétitions diaboliques dans Renart le nouvel. La plasticité des topoï ". Textimage, [Lyon]: Textimage, 2012, http://revue-textimage.com/conferencier/01_image_repetee/barre1.html. ⟨hal-00977817⟩

Share

Metrics

Record views

190