L'essence de l'homme et la critique du savoir

Résumé : Dans l'ontologie d'Yves Bonnefoy, l'homme étant pensé comme "être parlant" a un statut subordonné à l'être, il est donc une part de la totalité avec laquelle il ne rompt pas, et son essence est la même que celle du monde. À cette ontologie il faut dire le désaccord d'une autre pensée, celle en l'occurrence qui n'entend pas subordonner à l'être l'individu vivant, qui pense que vivre est mieux qu'être,et que la vie n'est pas un genre d'être.
Mots-clés : Poétique. Ontologie
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00963940
Contributor : Jérôme Thélot <>
Submitted on : Sunday, March 23, 2014 - 10:42:56 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 10:30:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00963940, version 1

Collections

Citation

Jérôme Thélot. L'essence de l'homme et la critique du savoir. L'essence de l'homme et la critique du savoir, 2009, Suisse. pp.347-366. ⟨hal-00963940⟩

Share

Metrics

Record views

83