Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Evaluation de techniques d'interpolation spatiale de la pluie en milieu urbain pour une meilleure gestion d'événements extrêmes : le cas du Grand Lyon

Résumé : Les techniques d'interpolation spatiale de la pluie sont nombreuses et d'efficacité et de facilité d'utilisation variables. Le choix de l'une ou l'autre dépend à l'évidence des objectifs que l'on se fixe mais aussi beaucoup du contexte territorial de l'étude (superficie, densité du réseau, etc.). L'étude proposée vise à déterminer la méthode d'interpolation spatiale la plus adaptée à un territoire de faible superficie en fonction de critères de sélection croisés, l'efficacité et la souplesse d'utilisation. Quatre méthodes d'interpolation spatiale, déterministes ou stochastiques, ont été testées sur un territoire spécifique, celui de l'agglomération lyonnaise. Si les estimations montrent des différences significatives selon les méthodes utilisées, elles ne traduisent pas une hiérarchie systématique par grand type de méthode (déterministe ou stochastique). En outre, les caractéristiques de l'agglomération lyonnaise, notamment la densité du réseau d'observation, explique qu'une méthode d'utilisation relativement souple donne des résultats d'une efficacité proche et parfois meilleure que des méthodes plus sophistiquées, lorsque le territoire observé s'y prête. Parallèlement à l'estimation des méthodes, les premières analyses des interpolations permettent de souligner l'apport des méthodes retenues à la caractérisation de l'aléa pluviométrique sur l'agglomération et de ses événements extrêmes.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00959651
Contributeur : Florent Renard <>
Soumis le : vendredi 14 mars 2014 - 19:40:05
Dernière modification le : mercredi 5 août 2020 - 03:41:27

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Florent Renard, Jacques Comby. Evaluation de techniques d'interpolation spatiale de la pluie en milieu urbain pour une meilleure gestion d'événements extrêmes : le cas du Grand Lyon. La Houille Blanche - Revue internationale de l'eau, EDP Sciences, 2006, 6, pp.73-78. ⟨10.1051/lhb:2006104⟩. ⟨hal-00959651⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

512