Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Rétrospection et prospection, de Mallarmé à Heidegger

Résumé : Se rassembler en une arrière-garde ou se constituer en avant-garde, ce sont deux démarches en apparence antagonistes. Elles impliquent une opposition dans la façon de concevoir le cours de l'histoire, puisque est en jeu le choix de situer soit dans le passé soit dans l'avenir le modèle idéal auquel on se réfère. Les deux démarches, rétrograde et progressiste, n'en procèdent pas moins à certains égards d'une racine commune : l'aspiration à surmonter un présent jugé insatisfaisant, la tendance à le mettre entre parenthèses, à l'escamoter, soit en regardant vers le passé, soit en se projetant vers l'avenir. Mallarmé, Nietzsche et Heidegger offrent ainsi tous les trois à leur manière une pensée qui articule la prospection sur une rétrospection, qui fonde toute avancée prévisible sur un recul préalable, pour laquelle il n'est de progrès qui ne ressaisisse quelque chose de plus originel que le présent escamoté.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00946869
Contributeur : Laurent Mattiussi <>
Soumis le : vendredi 14 février 2014 - 11:54:50
Dernière modification le : jeudi 7 mai 2020 - 12:02:41
Archivage à long terme le : : jeudi 15 mai 2014 - 05:02:26

Fichiers

LM_retro-prospection.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Laurent Mattiussi. Rétrospection et prospection, de Mallarmé à Heidegger. William Marx. Les arrière-gardes au XXe siècle. L'autre face de la modernité esthétique, Presses universitaires de France, pp.37-49, 2004, collection "Quadrige" en 2008, ⟨10.3917/puf.marx.2008.01.0037⟩. ⟨hal-00946869⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

199

Téléchargements de fichiers

428