Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Montrer l'invisible et dire l'indicible : images et langages du divin dans les écrits sur l'art de Joris-Karl Huysmans

Résumé : À de nombreuses reprises, Huysmans signale la difficulté de son entreprise de critique d'art et les limites inhérentes au genre qu'il pratique : l'impuissance du langage à rendre compte de manière satisfaisante d'un tableau est un thème récurrent. Mais à partir des années 1890, alors qu'il se tourne résolument vers l'art religieux, l'indicible de la peinture prend une autre dimension et un autre sens, en ce qu'il rejoint l'irreprésentable du divin lui-même. L'art religieux accomplit la gageure de rendre visible et tangible, à travers l'objet-tableau, ce qui est invisible à l'œil humain - la divinité - et incompréhensible pour la raison humaine - le mystère. L'on comprend dès lors ce qui fascine Huysmans dans la description de ces tableaux ; c'est que le peintre et lui sont confrontés à des défis similaires : faire voir l'invisible, rendre visible ce qui ne l'est pas. En effet, le peintre du divin doit représenter ce qui n'a pas d'image, et le critique d'art faire voir un tableau absent. Mais malgré une description minutieuse des lignes et des couleurs, Huysmans a l'impression de rester en deçà du tableau : " Ces détails sont exacts et cependant rien de tout cela n'est vrai, car tout se transfigure ". Huysmans pratique une critique subjective qui cherche non seulement à faire voir le tableau, mais aussi à susciter chez le lecteur les sensations ressenties à la vue de la toile. Aussi n'évalue-t-il pas la qualité d'un tableau religieux à l'aune de critères techniques ou esthétiques, mais en termes subjectifs : la toile doit donner au spectateur le sentiment du divin. Mais les mots manquent pour rendre une expérience visuelle proche de l'extase mystique. Devant l'incapacité de la critique d'art à rendre compte de l'art religieux, Huysmans explore les possibilités du genre romanesque pour tenter de donner un équivalent littéraire des chefs-d'œuvre de l'art sacré.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00944985
Contributeur : Aude Jeannerod <>
Soumis le : mardi 11 février 2014 - 15:16:21
Dernière modification le : jeudi 23 juillet 2020 - 20:38:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-00944985, version 1

Collections

Citation

Aude Jeannerod. Montrer l'invisible et dire l'indicible : images et langages du divin dans les écrits sur l'art de Joris-Karl Huysmans. Textimage : revue d'étude du dialogue texte-image , Lyon : Textimage, 2010, non paginé. ⟨hal-00944985⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

233