Les églises et le code général de la propriété des personnes publiques - À propos de l'article L. 2124-31

Résumé : Le juge administratif, dans le silence de la loi de 1905, avait décidé de déroger au droit commun de la domanialité publique en instituant une compétence partagée entre la collectivité propriétaire et l'affectataire des lieux de cultes. L'article L. 2124-31 du code général de la propriété des personnes publiques apporte un support textuel à cette solution jurisprudentielle. Si l'on peut regretter l'absence de dispositions plus générales sur le statut des édifices du culte, on ne peut que saluer l'effort accompli pour reconnaître l'affectataire cultuel et pour permettre qu'il soit porté atteinte au pouvoir d'usage direct des édifices domaniaux affectés au culte par le propriétaire.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00924896
Contributor : Elise Untermaier-Kerléo <>
Submitted on : Wednesday, April 25, 2018 - 10:43:28 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 12:40:02 PM
Long-term archiving on: Tuesday, September 25, 2018 - 7:41:27 PM

File

AJDA_2006_Les eglises et le CG...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00924896, version 1

Collections

Citation

Elise Untermaier-Kerléo. Les églises et le code général de la propriété des personnes publiques - À propos de l'article L. 2124-31. L'Actualité juridique. Droit administratif, Dalloz, 2006, pp.2210-2213. ⟨hal-00924896⟩

Share

Metrics

Record views

207

Files downloads

337