Politique, religion et histoire chez Eric Voegelin

Résumé : Dans la querelle dite de la sécularisation, l'œuvre philosophique d'Eric Voegelin (1901-1985) joue un rôle essentiel. Contrairement à une idée reçue, il n'est pas vrai que Voegelin rejetterait la modernité tout en bloc, au nom de son caractère " gnostique ". Voegelin oppose en réalité à une modernité " effrénée ", dont la figure ultime est le totalitarisme et sa destruction de la personne humaine, une modernité de " compromis ", qui conserve son lien à l'expérience de l'existence humaine et de sa relation au sacré. C'est sur le fondement de cette expérience que doit être repensée une " nouvelle science du politique ". Cet ouvrage, rassemble les actes d'un colloque international (le premier sur Voegelin dans le monde francophone) qui s'est tenu à Lyon le 27 et le 28 mars 2009 et qui a été organisé par l'Institut de Recherches Philosophiques de Lyon (IRPhiL, Université Jean Moulin-Lyon III) et le Centre d'Études en Rhétorique, Philosophie et Histoire des Idées, de l'Humanisme aux Lumières (Cerphi, ENS de Lyon).
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00874849
Contributor : Thierry Gontier <>
Submitted on : Friday, October 18, 2013 - 4:48:28 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 10:33:58 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00874849, version 1

Collections

Citation

Thierry Gontier. Politique, religion et histoire chez Eric Voegelin. Les Éditions du Cerf (Paris), pp.175, 2011. ⟨hal-00874849⟩

Share

Metrics

Record views

166