Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Le dragon dans la littérature et les arts médiévaux

Résumé : Au Moyen Âge, le dragon est l'un des monstres porteurs de la charge symbolique la plus complexe de l'histoire des cultures, comme l'a très bien remarqué Jacques Le Goff. Il est, en effet, l'un des animaux fantastiques qui a suscité la fascination la plus durable. De tous les monstres créés par l'imagination humaine, il est à la fois le plus gigantesque, le plus terrifiant, et le plus attirant. Créature chtonienne, associée aux profondeurs de la terre, il maîtrise le feu qu'il crache, l'air où il prend son vol, et les étendues aquatiques qui lui servent de refuge. Il est ainsi lié aux forces de la nature, la terre, l'air, le feu et l'eau, qui lui confèrent sa puissance hors du commun. Mais le dragon est aussi intimement uni au chaos originel, au vide primitif, au temps des commencements. C'est pourquoi il est si présent dans la littérature et les arts, toute époque et lieu confondus, de l'Antiquité à nos jours, en Occident comme en Orient. L'intérêt que constitue cet animal fantastique réside ainsi dans ce qu'il nous apprend des mentalités médiévales, et plus largement, de l'inconscient humain, de ses peurs et de ses désirs refoulés.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00861954
Contributeur : Corinne Pierreville <>
Soumis le : samedi 14 septembre 2013 - 11:00:32
Dernière modification le : mercredi 5 août 2020 - 03:18:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-00861954, version 1

Relations

Citation

Corinne Pierreville. Le dragon dans la littérature et les arts médiévaux. Le dragon dans la littérature et les arts médiévaux, Mar 2011, Lyon, France. ⟨hal-00861954⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

537