Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Comprendre les ambiguïtés du coaching : l'apport du fonctionnalisme

Résumé : Le coaching professionnel est fréquemment considéré, tant par ses analystes que par certains acteurs de terrain, comme une pratique ambiguë, confuse, chaotique. Ces caractéristiques sont perçues négativement et donnent lieu à des discours et écrits qui visent à clarifier les objectifs et les postures des coachs, à distinguer le coaching d'autres pratiques d'accompagnement comme le conseil, le mentoring ou encore la formation, etc. À ces tentatives qui visent à réduire, voire à supprimer les ambiguïtés, l'article oppose une autre analyse qui considère ces caractéristiques comme inhérentes au coaching. Il tente de les éclairer en mobilisant le cadre fonctionnaliste de Merton et montre, à partir de l'étude d'un cas, que le coaching remplit généralement plusieurs fonctions : les unes manifestes, les autres latentes, les autres encore constituant des dysfonctions. Suivant cette manière de voir, les pratiques de coaching se caractérisent donc comme un enchevêtrement chaque fois spécifique de fonctions. L'article se termine en étendant cette hypothèse à d'autres pratiques de gestion, telles que le management de la qualité.
Mots-clés : coaching professionnel
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00805393
Contributeur : Pauline Fatien Diochon <>
Soumis le : mercredi 27 mars 2013 - 18:26:28
Dernière modification le : lundi 10 février 2020 - 12:17:10

Identifiants

Collections

Citation

Jean Nizet, Pauline Fatien Diochon. Comprendre les ambiguïtés du coaching : l'apport du fonctionnalisme. Gérer et Comprendre. Annales des Mines, Les Annales des Mines, 2012, pp.24-33. ⟨10.3917/geco.110.0024⟩. ⟨hal-00805393⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

608