Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Des différents jugements portés sur les brigands de l'Antiquité

Résumé : Dans un livre paru en 1959 (1966 pour la traduction française) et intitulé Les primitifs de la révolte dans l'Europe moderne, E.J. Hobsbawn dresse le portrait du « brigand idéal », un homme souvent de milieu modeste, qui est devenu brigand en se livrant à des actes condamnés par les autorités, mais pas par les usages locaux, et qui prend aux riches pour donner aux pauvres. L'auteur n'évoque pas l'Antiquité dans son étude. Des historiens, influencés comme lui par les théories marxistes, qui considèrent le mouvement de certains brigands « une forme puissante de protestation contre l'asservissement, une forme spéciale de la lutte des classes », ont essayé de montrer que son schéma s'applique aussi à cette période. Cette analyse a été contestée.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00367409
Contributeur : Catherine Wolff <>
Soumis le : mercredi 11 mars 2009 - 11:01:14
Dernière modification le : lundi 10 février 2020 - 12:16:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-00367409, version 1

Collections

Citation

Catherine Wolff. Des différents jugements portés sur les brigands de l'Antiquité. Des différents jugements portés sur les brigands de l'Antiquité, May 2008, Lyon, France. pp.20-26. ⟨hal-00367409⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

214