Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Destruction de la mémoire, invention de la tradition dans le paysage urbain chinois

Résumé : Dès le milieu du dix-neuvième siècle, on s'est posé en Chine la question commune aux "états-nations" "émergents" modernes de savoir comment récupérer ou rétablir la souveraineté, l'autonomie nationale sans pour autant perdre son "essence." Cependant que l'essence chinoise, la sinité essentielle se trouvait elle-même mise en question. Après l'arrivée au pouvoir du Parti communiste, la question du style architectural ne se posait pratiquement pas ; étant donné leur étroite alliance avec Moscou qui représentait tout ce qui était moderne et progressif, l'architecture soviétique allait de soi. La controverse concernant les " vastes toitures" est très intéressante. La condamnation officielle du parti communiste de ce "retour" à la sinité était formulée en termes économiques, le besoin d'éviter l'extravagance et le gaspillage. La Chine, comme tant d'autres états en voie de modernisation, fait face aux mêmes problèmes d'environnement, de pollution, de réchauffement climatique, de tempêtes de sable provoquées par l'activité humaine et d'aliénation propre à la vie urbaine moderne, les processus économiques et idéologiques qui ont chassé des millions de personnes de chez elles. Il n'y aura pas de retour en arrière ni de déreification de ce processus d'occidentalisation. Mais, l'occidentalisation demeurera-t-elle pour la Chine une série d'interrogations de l'impossibilité de synthèse face à l'enchevêtrement de nouvelles cultures nationales, d'anciennes cultures locales et de cultures intellectuelles et matérielles occidentales, une société de consommation confuse et sans but?
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00366477
Contributeur : Gregory Barry Lee <>
Soumis le : dimanche 8 mars 2009 - 11:18:57
Dernière modification le : lundi 13 juillet 2020 - 09:58:58
Archivage à long terme le : : mardi 8 juin 2010 - 23:13:07

Fichier

DESTRUCTION_DE_LA_MEMOIRE.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00366477, version 1

Citation

Gregory B. Lee. Destruction de la mémoire, invention de la tradition dans le paysage urbain chinois. Colloque International « Espace de l'esthétique, esthétiques de l'espace », Mar 2009, Lyon, France. ⟨hal-00366477⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

325

Téléchargements de fichiers

403