Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Ce que dit le poète a propos des fleurs

Résumé : Cet article s'efforce de montrer comment le poète anonyme grec du Carmen de viribus herbarum utilise la poétique du voir et du vu pour donner à sa poésie la force de l'évidence. Après une introduction qui replace le poème dans son contexte littéraire et scientifique, et en examine succinctement la métrique, nous replaçons la question de la poétique du visible dans le contexte des polémiques alexandrines sur la poésie scientifique (Strabon en particulier). Puis nous essayons de montrer quels sont les thèmes propres à la poésie du De viribus herbarum, divagation à travers les prairies d'une scène magique qui n'est pas sans évoquer, ici et là, la voyance rimbaldienne.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-00361157
Contributeur : Pascal Luccioni <>
Soumis le : vendredi 13 février 2009 - 11:20:45
Dernière modification le : lundi 10 février 2020 - 12:16:55
Archivage à long terme le : : mardi 8 juin 2010 - 22:22:42

Fichier

ce_que_le_poete_dit_des_fleurs...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00361157, version 1

Collections

Citation

Pascal Luccioni. Ce que dit le poète a propos des fleurs. Christophe Cusset - Centre Jean Palerne. Musa docta. Recherches sur la poésie scientifique dans l'Antiquité., Publications de l'Université de Saint-Etienne., pp.259-274, 2006. ⟨hal-00361157⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

313

Téléchargements de fichiers

777